fbpx

Infolettre Infolettre > Itinéraires. Blogue. Rabais. Concours. Exclusivités.  M’ABONNER MAINTENANT

Première ride Moto Québec en collaboration avec Idle Garage & Coffee

Première ride Moto Québec en collaboration avec Idle Garage & Coffee

Ça t’est déjà arrivé ? Une journée où l'on a tous le goût d’être là pour partager un beau moment. Parce que ça se passe avec des personnes qui ont la même passion que nous : la moto ?  Moi, ça m’est souvent arrivé. Exactement comme lors de la journée du 25 juin dernier.

Le samedi matin du 25 juin 2022 à 8 h 30 a eu lieu la première ride de Moto Québec en partant du Idle Garage & Coffee!

 

image00005 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

Un bel accueil chaleureux m’attendait par le propriétaire Dave et son équipe dynamique. Dave m’a fait visiter son emplacement. Je dois vous révéler que j’ai adoré le concept dès que je suis entrée.

 

image00001 compressed

image00002 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

On retrouve au même endroit, un garage pour la mécanique, une boutique de vêtements et accessoires de moto et un café avec un barista professionnel pour bien partir la journée. L’entreprise est décidément à l’écoute de ses clients ; il y a même un petit espace juste pour toi afin de procéder à des réparations ou modifications sur ta moto. Wow ! Quelle bonne idée.

 

image00004 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

Une ambiance sans pareil comme si tu étais chez un chum d’enfance. De partager tout ceci avec d’autres motocyclistes qui ont les mêmes intérêts et passions, c’était vraiment génial. On a simplement le goût d’y rester en étirant notre café.

 

image00003 compressed

Crédit: Thalie Dumas

La rencontre

Ma journée se présentait déjà comme une aventure telle que je les aime. À tour de rôle, chaque motocycliste arrivait seul et s’intégrait dans notre petit groupe de trois. Dave, Jonathan (Joe) et moi. Nous avons accueilli Samuel, Lyne, Céline, Maxime et Marc-André.

 

image00006 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

Si tu es un motocycliste d’expérience comme moi, on se met dès le départ en mode analyse. On se pose des questions et il est légitime de le faire. Inévitablement, le travail de notre cerveau, c'est de s’assurer que nous sommes en sécurité.

  • Est-ce que mes nouvelles connaissances ont de l’expérience ?
  • Est-ce que tout le monde est bien équipé ?
  • Une mécanique à jour ?
  • Des personnes agréables et faciles d’approche ?
  • Des personnes avec un comportement sécuritaire à moto ?

Je n’aurais quand même pas pris la route avec des personnes que je ne connais pas sans m’être assuré du minimum. Ça reste un trajet de Montréal jusqu’au Lac-Mégantic, qui inclut de traverser la ville avec tout le trafic et des travaux routiers bordés de cônes oranges ! 

Dit de cette façon, cela semble bizarre : vous me trouvez peut-être un peu inquiète. Mais, c’est toujours pareil, un petit moment d’ajustement puis on s’organise ensemble et tout va très bien.

Go ! relaxe le cerveau ! Ils paraissent tous bien gentils et je comprends que ce sont des motocyclistes qui ont le goût d’être là. Avouez que ça demande du culot. Chacun d'eux arrive seul, mais dans l’unique but de participer à cette ride et de partager leur passion. Ils ne se connaissent pas. Ils n'ont aucune idée des gens qui y seront.

C'est à leur tour de se demander si les gens qui sont là avec eux seront aussi de bons compagnons pour cette ride organisée.

 Ils sont tous prêts avec le sourire et bien équipés. J’avais une bonne impression, c’est rassurant ! L’important avant tout c’est de s’organiser pour cette belle balade.

 

image00007 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

L’organisation

Il est déjà 9h15, le moment de partir. Dave nous donne le trajet déjà préparé et nous le transfère dans nos cellulaires. Il rappelle quelques règles de sécurité et de communication qui sont très importantes, puisque nous ne sommes pas munis d'un système de communication intégré dans nos casques. C’est un accessoire qui est bien pratique, mais libre à chacun de s’en acheter un ou non. Donc, il est préférable de prévoir une autre façon d'interagir efficacement parce que nous n'utilisons pas ce système aujourd’hui.

Il y a de bonnes questions à se poser avant de partir tous ensemble. On s’assure de choisir la bonne personne pour “leader” le groupe. Joe se propose. Cool ! C’est moi, la plus heureuse ! Dans mon travail de formatrice de moto, c’est souvent moi qui ai ce rôle. J’aime bien qu'une personne prenne cette fonction quand je pars à moto avec un groupe d’amis ou autres. Ceci me permet de ne pas toujours avoir les yeux dans les miroirs et de profiter un peu plus du paysage.

C’est un rôle très important qui comporte quand même de grosses responsabilités. Il faut avoir de l’assurance afin que le groupe se sente en sécurité. En plus de bien connaître la logistique des routes, c'est aussi un gros avantage d’avoir un tempérament calme. Joe ! lui, il a tout ça ! J’avais entièrement confiance en lui.

Je me suis mise à côté de lui et je l’ai rassuré à mon tour, en lui indiquant que je suis là et que je regarde si l'on n'en perd pas un !  On a bien ri ! Je blague, on a fait une belle équipe, j’étais bien présente avec lui pour lui faciliter la tâche.

Marc-André de son côté a proposé de fermer le groupe, d’être le dernier. Ce rôle est aussi très important. On doit travailler en équipe avec celui qui est en avant. Il aide à faire les changements de voies et s'assure que personne ne rencontre de difficultés ou problèmes. Si une situation anormale arrive, il doit prendre l'initiative de nous en informer pour que nous puissions nous arrêter de façon sécuritaire.

Les rôles diffèrent pour certains groupes de motocyclistes.  L’important, c’est de mettre tout ça au clair dès le départ, d’avoir une belle ouverture, de s’adapter facilement aux façons de faire des autres.  Pour ceux et celles qui participaient à notre groupe, chacun s’est positionné selon son choix.

En route!

La route vers le lac Mégantic s’est vraiment bien déroulée. Un petit ajustement sur la vitesse au premier arrêt pour y aller avec aisance avec tout le monde. Comme une maman canard, j’étais ravie d’avoir réussi à me rendre à destination, sans avoir perdu un membre de notre groupe et bien sûr, sans problème. À chaque arrêt, nous avions toujours les mêmes sourires et tout était parfait. Nous avions un beau soleil et la chaleur avec nous. Que demander de plus ?

 

image00008 compressed

image00121 compressed

 Crédit: Thalie Dumas

 

On est arrivé au Festival La Bardasse vers 13 h 30 pour ensuite partager un dîner pique-nique ensemble. Nous en avons profité pour visiter quelques endroits au village du Lac-Mégantic. La Croix en haut d’une petite montagne, c’est là qu’on a testé notre esprit d’équipe. Nous avions tous des histoires à raconter,  vécues en ride à moto.

 

image00125 compressed

 image00020 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

Nous avions par ailleurs remarqué en descendant que la lumière de Maxime en avant ne fonctionnait plus. Joe, le mécanicien, a toujours des choses dans ses valises pour nous sortir du trouble. Mais, en aucun moment, j’aurais imaginé qu’il aurait sorti une lumière de remplacement de moto, en plus, une DEL ! Mais, quand j’ai ensuite vu Céline sortir son sac de petits pois congelés remplis d’outils. Eh bien là ! Je me suis dit, on part pour le tour du monde à moto avec eux !  On a vraiment bien rigolé ! L’important, c'était de s’assurer que Maxime rentre bien à la maison, en sécurité avec une lumière pour bien voir et se faire voir. Mission accomplie !

 

1er ride MQ22 5 compressed

1er ride MQ22 4 compressed

image00011 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

Voilà déjà l’organisation du retour

Certains décident de retourner chez eux immédiatement et d’autres de faire comme nous, un dernier arrêt à « La marche du vent ». Un bel endroit à visiter en mémoire de l’accident ferroviaire du 6 juillet 2013. L’espace mémoire est un lieu de souvenirs difficiles, mais j’aime bien faire connaître cet endroit et m’y recueillir à chaque fois. Pense à t’y arrêter quand tu passes par-là, les concepteurs ont vraiment aménagé un magnifique emplacement qui nous sensibilise à la tragédie.

 

1er ride MQ22 2 compressed

1er ride MQ22 1 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

16 h 30, l’aventure continue, voilà qu’à mon tour ma moto me joue des tours. Mon pneu arrière est à moitié dégonflé. Joe et moi disons un au revoir rapide à nos nouveaux amis et l'on s'empresse d’aller au Canadian Tire pour acheter le nécessaire en vue de réparer ma crevaison. J’arrive au garage à côté, je me stationne près du compresseur. J’étais chanceuse, puisque ma moto ne possédait pas de “tripe”, une chambre à air à l’intérieur du pneu. Sinon, nous aurions dû enlever le pneu pour le réparer. Cependant, il y a d’autres solutions, c'est sûr, je ne suis pas la première qui a une crevaison à moto. J’étais déjà en mode solution, retour à l’arrière de Joe ou une nuit au Lac-Mégantic pour m’en occuper le lendemain. Il y a toujours des solutions !  Tu peux aussi posséder une assurance ou une compagnie pour ce genre de service qui peut livrer un bon service pour te faciliter la tâche de retourner sur la route.

 

1er ride MQ22 3 compressed

Crédit: Thalie Dumas

 

Notre départ est maintenant sécurisé et nous avons encore notre beau sourire. C’est là que nous reconnaissons dans des péripéties de ce genre, de vrais passionnés. Je crois que l’attitude dans l’adversité fait toute une différence.

Une ride qui sort de l’ordinaire!

Je suis émerveillée par ce que j’ai vécu de cette journée-là. Tu sais quand c’est un vrai rendez-vous avec des êtres qui sont simples et qui te font tout simplement passer un merveilleux moment. Cet instant qui te rappelle que la vie est tellement simple lorsqu'on le veut. Il faut s’en   rappeler et en profiter.

On a vécu des surprises, des situations inattendues, de l’entraide, le dépassement et une merveilleuse complicité, tout ça en une journée ! Tu as une moto ? Ose sortir de chez toi, même si tu es seul; les rides organisées, c'est fait pour ça. Alors, tu pourrais rencontrer des gens comme nous pour partager des moments comme ceux-là. « En est appelé à vivre et non à survivre ».

En espérant, un jour, croiser votre chemin chers(es) motocyclistes.

Je vous remercie, ma belle gang d’aventuriers avec qui j’ai partagé ce merveilleux moment. On se revoit, c'est sûr, pour une autre ride, je garde un très beau souvenir de vous mes nouveaux amis.

 

Thalie xx

Nathalie Dumas, chroniqueuse Moto Québec

Signature Nathalie

Partager cet article

Les réseaux sentiers pour motos hors route
L'essai de la KTM 390 Adventure 2022
 

Commentaires

En tant qu'utilisateur public vous n'avez pas acces aux commentaires. Merci de vous connecter ou vous inscrire pour visualiser / ajouter de nouveaux commentaires.

Infolettre

Des offres et des concours exclusifs, des conseils de pros, les dernières nouvelles du monde de la moto… Une infolettre pour des passionnés par des passionnés.
Simplement inscrire votre adresse courriel et appuyer sur le bouton « Je m’inscris »

Please wait